Vous êtes ici : La ferme Les Airelles > La Ferme

La Ferme Les Airelles

Installée au cœur des Alpes à Groisy, La Ferme Les Airelles, GAEC, est née en 1989 de l'association de deux frères Eric et Jean-Yves Raphin.

Son bâtiment, qui date de 1990, a une capacité d'accueil de 90 vaches, installées sur des caillebotis logette.

La Ferme Les Airelles comprend une Surface Agricole Utile (SAU) de 130 ha, répartie comme suit : 80ha de prairies de fauche, 20ha de prairies naturelles et 30ha de maïs fourrager.

 

Les équipements

Depuis 2004, la ferme s'est équipée d'un robot de traite qui apporte un réel confort aussi bien aux vaches qu'aux éleveurs.

Les vaches se rendent désormais seules à la traite lorsqu'elles le souhaitent, ce qui leur permet de retrouver un cycle naturel. En effet, lorsqu'une vache a un veau, c'est elle qui décide quand elle veut l'allaiter.

 

La ferme s'est également équipée d'un robot de nettoyage qui entretient seul l'étable et fait en sorte que celle-ci soit propre en permanence. Ce robot permet notamment à la ferme de répondre aux normes d'hygiène en vigueur (contrôle DSV, contrôle des fraudes, audit annuel de Certipack pour l'agrément Tomme de Savoie fermière...).

 

Ainsi la traite automatisée à toutes heures et le robot de nettoyage contribuent au bon fonctionnement de la ferme, mais également au bien-être des vaches et des éleveurs.

 

Le troupeau

La Ferme Les Airelles fonctionne avec un troupeau de 80 vaches laitières issues de la race Holstein.

Cette race est effectivement tolérée dans le cahier des charges en vigueur pour la fabrication de la Tomme de Savoie fermière. La ferme possède son troupeau depuis plus de 30 ans et tout son élevage est issu de son exploitation. Aucun achat de bêtes n'est fait à l'extérieur.

 

Grâce à la Surface Agricole Utile présente, la ferme vit en autonomie fourragère, base de l'alimentation de son troupeau. A celle-ci s'ajoute des compléments alimentaires non OGM, (tourteaux de soja).

 

La Ferme Les Airelles assure une réelle traçabilité des Tommes de Savoie fermières car elle est autonome grâce à son élevage et à sa surface fourragère.